image

Catégories

Archives

Nouvelles francophones: Juin 2012

L’avenir est entre bonnes mains! Martine et Yanick de la FEUQ en visite à Vancouver hier

Martine Desjardins et Yanick Grégoire en conférence au Vancouver Public Library le 19 juin

Portant fièrement le carré rouge, nous étions plusieurs centaines hier soir à la salle Alice Mackay de la Vancouver Public Library.  Martine et Yannick ont expliquer à l’auditoire les enjeux et tribulations du printemps québécois avec une présentation qui mettait les revendications étudiantes en contexte ainsi que l’attitude de confrontation du gouvernement libéral de Jean Charest.  Chiffres à l’appui, ils ont présenté un portrait de la situation financière des universités et des étudiants et nous ont fait part de leurs luttes contre la hausse des frais de scolarité et la loi 78.

Entre 2007-2008 et 2011-2012, 319 M$ récurrents ont été investis dans les universités du Québec.  Le plus gros de cet effort est provenu des étudiants qui y ont contribué à la hauteur de 46 %.  La hausse initiale de 1625$ étalée sur 5 ans proposée par le gouvernement représente une augmentation de 75%.  Le gouvernement a depuis changé la donne et propose maintenant 1778$, une augmentation de 82% qu’il étendrait sur 7 ans plutôt que 5.  Quelle que soit la hausse, elle représente une entrave majeure à l’accessibilité aux études supérieures, surtout pour les jeunes de classe moyenne.  Actuellement, les frais de scolarité moyens de 2168$/an (données de 2011) représentent environ la moitié des coûts directs d’accès à l’université - les frais afférants et le matériel scolaire représentent environ l’autre moitié.  Or, le budget moyen d’un étudiant post-secondaire est de 13000$ par année, en incluant les prêts et bourses!  Et, pour vivre avec ce budget, l’étudiant moyen doit en plus travailler 19 heures par semaine en plus d’étudier tout en accumulant 14000$ de dette à la fin de ses études.  Avec la hausse proposée des frais de scolarité, le coût d’accès excédera les 5000$.  Le coût mensuel d’un studio simple aux résidences de l’UdM est de 364$; ça laisse peu pour les vêtements, la nourriture, le transport.  Nous sommes loin des jeunes dorlotés.  Pour plus d’information, les intéressés peuvent consulter le lien suivant - Sources-et-modes-de-financement-des-etudiants-de-premier-cycle.

Dans tout ça, les étudiants les plus touchés viennent des familles de classe moyenne.  En effet, le programme de prêts et bourses suppose une aide parentale quand le revenu familiale dépasse 30000$ par année, et diminue alors l’aide financière proportionnellement au revenu familiale des parents.  Il est aussi assez instructifs de s’arrêter pour voir à qui profite le plus le programme de prêts aux étudiants.  En effet, les grands gagnants sont les institutions financières qui prêtent l’argent et qui profitent ensuite de l’intérêt de ces prêts.

Et la loi 78 dans tout ça?  Une loi répressive qui briment les droits reconnus par les chartes québécoises et canadiennes.  Une loi qui brime le droit d’assemblée, le droit de manifester spontanément et qui prévoit des peines lourdes pour ceux et celles qui la défie.  Le peuple en entier est répugné par cette loi, d’où les manifestations des chaudrons au Québec; des manifs qui commencent d’ailleurs à se propager partout au monde en appui à la cause québécoise.  Un exemple parmi tant d’autres de l’absurdité de cette loi - l’équipe de foot du Portugal a gagné un match de la ronde de qualification de l’EURO 2012 et ses partisans en liesse ont alors décidé de célébrer dans les rues de Montréal.  La police est intervenue pour mettre un terme à l’effusion de joie puisque, selon la loi 78, cette fête constituait une démonstration illégale! 

Finalement, il semble bien que le gouvernement Charest cherche délibérément la confrontation et se sert des étudiants à des fins purement électorales.  Martine, Yannick et tout le mouvement étudiant ont bien l’intention de s’impliquer lors des prochaines élections.  Certains contés libéraux faibles sont déjà ciblés et Argenteuil n’est que le début.

Pour plus d’informations, aller sur le site 1625canepassepas.ca

Catégories: Activité culturelle Publié par Mario Beaudoin
Pas de commentaire pour l'instant. Laissez un commentaire.