image

Catégories

Archives

Nouvelles francophones

Les Métis de la Colombie-Britannique prêts à prendre en charge la protection de l’enfance

La communauté métisse de quelque 90?000 personnes en Colombie-Britannique vient de franchir un pas de plus vers la prise en charge de l’autorité de protection de l’enfance responsable des enfants et des familles métisses, avec la signature historique d’une entente entre la nation métisse de la Colombie-Britannique (la Métis Nation British Columbia, ou la MNBC) et le gouvernement de la province.

«Les enfants méritent de grandir dans leur famille et dans leur communauté, a déclaré la ministre des Enfants et du Développement des familles, Katrine Conroy. En travaillant avec les communautés métisses, nous pourrons ensemble faire en sorte que plus d’enfants grandissent en sécurité, heureux et connectés à leur culture ? et nous maintiendrons ainsi notre engagement pour la mise en pratique de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.» 

Lors d’une cérémonie tenue à Kamloops, Mme Conroy a signé, avec la présidente de la MNBC, Clara Morin Dal Col, le British Columbia Joint Commitment (Engagement commun de la Colombie-Britannique), lequel a comme objectif de transférer l’autorité de la protection de l’enfance à la MNBC d’ici 2021.

Les principaux objectifs de cet engagement commun sont de réduire considérablement le nombre d’enfants et d’adolescents métis pris en charge par le gouvernement, d’aider à garder les familles ensemble et de travailler sur les exigences législatives et autres, en vue de soutenir le transfert de cette autorité sur les enfants et les familles métis de la Colombie-Britannique à la MNBC.

«En signant cet engagement commun, nous affirmons notre droit à créer nos propres lois, nos propres politiques et nos propres pratiques, conformément à nos traditions. En récupérant cette autorité, nous ferons en sorte de réintégrer nos enfants et nos familles les plus vulnérables dans nos réseaux familiaux traditionnels, nos communautés et notre nation métisse, a déclaré Mme Dal Col. Nous nous concentrerons sur la mise sur pied de mécanismes de préservation et de rétablissement, fondés sur les réussites vécues dans les cinq organismes métis de services à l’enfance et à la famille, pour notre peuple partout dans la province. Je suis heureuse de travailler avec le gouvernement de la Colombie-Britannique à franchir ce pas historique pour les enfants et les familles métis en Colombie-Britannique.»

À l’heure actuelle, environ 520 enfants et adolescents métis reçoivent des services du Ministère, par l’intermédiaire d’organismes de services métis délégués à Kamloops ou à Surrey ou ailleurs, en fonction de ce qui a été convenu, par l’intermédiaire d’organismes autochtones délégués un peu partout dans la province.

À la suite de ce transfert d’autorité, le Ministère sera en mesure de diriger les enfants et les familles métis vers des services à l’enfance et à la famille propres aux Métis, qui seront mis sur pied par la MNBC. Au cours des trois prochaines années, le Ministère et la MNBC établiront les exigences nécessaires pour que s’effectue le transfert d’autorité sur le plan législatif.

En septembre 2016, la MNBC, la Métis Commission et le Ministère ont formé une table de travail, la Métis Working Table (MWT), pour la prise en charge des enjeux systémiques propres aux services aux enfants et aux familles métis. Une table de travail sur les pratiques métisses se concentre également sur les enjeux dans les pratiques en matière de services sociaux pour la planification visant les enfants métis. La MWT dirigera les discussions qui aideront au transfert des compétences touchant le bien-être des enfants.

Quelques faits

  En avril 2018, environ 520 enfants métis étaient confiés aux services sociaux (sans compter ceux qui sont pris en charge de façon volontaire ou dans le cadre d’ententes de besoins particuliers). 
  Les Métis en Colombie-Britannique ne possèdent pas d’assise territoriale reconnue et ne bénéficient pas non plus de la même relation de financement avec le gouvernement fédéral que les communautés des Premières Nations.
  Le Ministère verse chaque année un soutien financier de 100?000 dollars à la MNBC pour l’aide à la formation culturelle du personnel ministériel, l’éducation et le soutien aux jeunes métis qui grandissent sans être pris en charge. 
  Deux organismes autochtones délégués (Delegated Aboriginal Agencies, ou DAA) offrent des services aux enfants et aux familles métis. Il s’agit de Métis Family Services, à Surrey, et de Lii Michif Otipemisiwak, à qui l’on a confié l’entière autorité de ces services en novembre 2017.
  En mai 2018, le gouvernement de la province a présenté une ébauche des principes qui encadreront la mise en pratique de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et des appels à l’action lancés dans le cadre de la Commission de vérité et réconciliation du Canada. 
  L’ébauche des 10 principes aidera les employés du gouvernement provincial dans leurs tâches quotidiennes auprès des Autochtones, dans un esprit de respect et de collaboration.

Pour en savoir plus

Sur l’ébauche des principes qui encadreront la relation du gouvernement de la Colombie-Britannique avec les peuples autochtones :
https://news.gov.bc.ca/releases/2018PREM0033-000978

Sur les services à l’enfance et à la famille offerts par la Métis Nation British Columbia : https://www.mnbc.ca/directory/view/340-ministry-of-children-families

Catégories: Éducation et soutien pédagogique Publié par casseau

Laissez un Commentaire