image

Catégories

Archives

Nouvelles francophones

Les Rencontres Qui Chantent - COMPTE-RENDU

Il n’y pas de doute que les quatorze artistes sont remplis de talents, le spectacle était absolument excellent, mise-en-scène multimédia moderne, l’énergie y était, etc. Les applaudissements étaient bien nourris en fin de prestation. Le sourire du travail bien accompli était évident parmi le groupe.

La salle intime (similaire au Studio 16) aurait cependant dû être pleine, même par un dimanche soir: c’était gratuit avec un mini-buffet et un tirage de cinq paires de billet pour une grosse tête d’affiche (i.e. Pierre Lapointe)!

Le bémol final: plutôt frileux en matière de rectitude politique lorsque l’on considère qu’une relève artistique doit normalement brasser l’ordre des choses. Ce n’est pas comme si on n’avait aucun problème dans la francophonie canadienne, le financement de la culture, la difficulté de rejoindre les francos, nos défis linguistiques et culturels, les Olympiques, etc. Les vraies choses quoi? Ces artistes hautement focussés ont de toutes évidences bien compris les règles de leurs bailleurs de fonds ainsi que diffuseurs afin de continuer dans ce métier pour le moins difficile. Imaginez ce que ces artistes pourraient accomplir sans les contraintes de la culture prozap! wink

Référence-web: Olympiade Culturelle - les rencontres qui chantent



Le Canard Olympique

Catégories: Publié par Alexandre Brabant

Commentaires

Mario Beaudoin's avatar

Merci de ton billet Réjean.  Dommage pour l’assistance.  J’aurais bien aimé y assister mais comme nous avons terminé l’after-party chez moi à 5h00 dimanche matin et que nous devions vider les kegs ...  bin disons que j’étais pas particulièrement fringant dimanche soir wink  J’étais allé écouter Josée et Danielle récemment et j’avais bien apprécié.  Quant à la rectitude politique mon ami, peut-être en attendons nous trop de nos artistes.  Il faut nous même, comme tu le fais si bien TOI, avoir le courage d’afficher nos convictions avant de l’exiger de nos artistes.  Sinon, les risques seront toujours du côté de ceux qui on faim alors que les ventres pleins se contenterons d’applaudir ... chez eux ... pi surtout pas trop fort au cas où les voisin ....

Publié par Mario Beaudoin. Mars 18, 2009 at 02:55 pm.

 

Laissez un Commentaire